• annagrondin

Comment nos croyances limitantes nous bloquent dans nos choix et comment s'en libérer

Hello,


J'ai beaucoup travaillé sur mes croyances limitantes ces dernières semaines et je me suis dit que c'était le bon moment pour en parler dans cet article de blog.


Cet article ne sera pas un article technique sur les croyances limitantes parce que je ne les ai pas étudié mais ce sera plutôt un article avec mon expérience et ce qui m'a aidé à les identifier et à me défaire de certaines d'entre elles.


Les croyances limitantes, qu'est-ce que c'est ?


Ce sont des convictions, des pensées toutes faites qu'on considère comme vraies et qui nous viennent de nous, de nos expériences, de notre éducation, de ce qu'on a entendu quand on était petit (de nos parents, de nos amis, à l'école, de la société...).


Par exemple, dans notre vie on peut avoir entendu des phrases comme : "pour bien gagner sa vie ou pour réussir, il faut faire de longues études", "il faut souffrir pour être belle", "les femmes ne conduisent pas bien", "les hommes ne savent pas tenir un foyer", "être parent c'est dur, "être en couple, c'est que des problèmes" etc... Peut-être qu'en les entendant à cet instant, vous serez surpris, ou alors vous serez d'accord avec certaines de ses croyances. Peu importe, ce sont des exemples. Mais ce sont des phrases auxquelles on peut croire et dont on finit par se convaincre très fortement parce qu'on nous les a répété, ou qu'on les a entendu quelque part et qu'on en a trouvé des preuves à un moment donné dans notre vie.


Par exemple, si j'ai entendu dire de nombreuses fois que "pour bien gagner sa vie ou pour réussir, il faut faire de longues études", et qu'effectivement autour de moi, je connais plusieurs personnes qui ont fait de longues études et qui gagnent bien leur vie ou qui ont réussi selon moi, je vais me convaincre que c'est une vérité absolue. Parce que j'ai des exemples précis. Et j'ai des exemples aussi de personnes qui n'ont pas fait de longues études et qui à mon sens ne gagnent pas bien leur vie. Donc c'est plus facile pour moi de me convaincre que cette croyance est vraie. Et si par exemple, je n'ai pas fait, moi-même de longue études et que je considère que je ne gagne pas bien ma vie, je vais continuer de me convaincre de ça, car je le vis moi-même. Plus j'ai de preuves, plus cette croyance va s'accentuer.


Et ce qui est vicieux dans les croyances limitantes c'est que comme je suis convaincue que pour bien gagner ma vie, il aurait fallu que je fasse de longues études, je peux inconsciemment m'empêcher de bien gagner ma vie parce que je suis convaincue qu'il aurait fallu que je fasse de longues études. Si j'en suis convaincue, peut-être que je vais éviter de postuler à des emplois qui pourraient m'offrir un salaire plus important, parce que je me dis que je ne peux pas prétendre à avoir un salaire plus important. Ou bien, je ne peux pas réussir dans ma vie professionnelle parce que je n'ai pas fait d'études assez longues.


C'est pour cela qu'on appelle cela des croyances "limitantes". C'est parce que ce sont des convictions qui nous bloquent, qui nous empêchent de faire ce qu'on a envie de faire.


Pourtant, dans mon exemple, si j'y réfléchis un peu plus et si je m'ouvre à d'autres choses, je peux voir des contre-exemples. Par exemple, il y a des personnes qui ont fait des études courtes et qui ont un bon salaire. Si je demande à d'autres personnes autour de moi, je peux certainement trouver des personnes qui ont fait des études courtes et qui gagnent bien leur vie et qui sont épanouis à mon sens. Evidemment, "bien gagner sa vie" c'est relatif. Je donne cet exemple mais chacun a sa propre définition du fait de bien gagner sa vie. Mais c'est pour expliquer qu'on peut trouver des contre-exemple si on est prêt à les voir.


Donc voilà ce que me coute de croire profondément en cette croyance. Ca m'empêche peut-être, sans que je m'en rende compte, de faire certaines choses. Et si je ne sais pas ce qu'est une croyance, je ne peux pas m'en défaire et débloquer certaines situations de ma vie.


Evidemment, je pense qu'il n'y a pas que les croyances qui nous bloquent dans nos vies. Mais savoir ce que c'est, et identifier ses propres croyances ça peut aider, à mon sens. Personnellement cela m'a aidé et ça m'aide encore.



Comment les identifier ?


Personnellement, ce qui m'a aidé à les identifier c'est deux choses : la première est de savoir que l'on a tous des croyances et donc que j'avais des croyances qui pouvaient sans doute me bloquer dans mes actions. La deuxième chose c'est que je me suis sentie bloquée à un moment donné parce que j'avais envie d'avancer dans ma vie professionnelle. Et sachant l'existence des croyances, j'ai été taper à leur porte. Je me suis interrogée justement sur les croyances qui pouvaient m'empêcher d'atteindre mes objectifs professionnels. Et j'ai pris conscience de beaucoup de choses.


J'ai d'abord pris conscience du nombre de croyances que j'avais au niveau professionnel et entrepreneurial notamment. J'ai aussi pris conscience de l'origine de ses croyances. C'est à dire que je me suis demandée d'où me venaient ces croyances : de mon entourage, de la société, de l'école, des différents lieux de vie que j'ai fréquenté étant plus jeune (le sport, le monde associatif) etc... Et pour chaque croyance, je me suis interrogée là-dessus. Et j'ai eu des surprises et des prises de conscience auxquelles je ne m'attendais pas mais qui m'ont clairement aidé à comprendre mes agissements et mes réflexions passés.



Tu veux travailler sur ton développement personnel

mais tu ne sais pas par où commencer, ni comment faire ?

Découvre le programme et l'espace en ligne "Ma bulle positive"

et laisse toi guider !






Comment se défaire de ses croyances limitantes ?


Pour commencer à m'en défaire, et j'insiste sur le mot "commencer" car c'est un long travail, j'ai suivi un exercice que Léa avec qui je travaille actuellement m'a conseillé de faire, et qu'on a d'ailleurs intégré dans "ma bulle positive". Je me suis posée pendant 2 heures pour écrire à côté de chacune de mes croyances, un contre-exemple. Autant dire que ça n'a pas été un exercice facile dans le sens où comme tout le monde, j'ai nourri mes croyances depuis des années, voire depuis l'enfance. Donc, pendant des années j'étais habituée à penser d'une certaine façon. Et du jour au lendemain, j'ai demandé à mon cerveau de changer ce mode de pensée. Donc voilà pourquoi je dis que cela demande du temps.


J'ai donc cherché des exemples concrets que j'avais vus, entendus autour de moi et qui venaient contrer mes croyances limitantes. Si je reprends l'exemple de la croyance qu'il faut faire de longues études pour bien gagner sa vie (qui au passage n'est pas une de mes croyances parce que j'ai pleins d'exemples qui vont à l'encontre de ça), essayons déjà d'être précis sur ce que c'est que de réussir ou de bien gagner sa vie. Est-ce que réussir c'est avoir une belle maison ou avoir une entreprise ? Ou autre ? Bien gagner sa vie c'est quoi ? C'est gagner plus de 2000€ ? 3000 € ? 5000€ ? Il faut d'abord être précis là-dessus et ensuite chercher des exemples qui vont à l'encontre de cette croyance. Par exemple, j'ai l'exemple de Monsieur X ou Madame X qui a fait un Bac pro et qui aujourd'hui gagne 2000€ par mois. Et si je considère que gagner 2000€/mois, c'est bien gagner sa vie, alors c'est un bon contre-exemple à mon sens.


Donc pour moi l'important c'est d'être convaincu des contre-exemples qu'on donne. Si je ne suis pas convaincue de ce contre-exemple, il faut que j'en trouve un autre. Ou bien que j'aille chercher encore plus en profondeur dans mes autres croyances. Il y a sans doute d'autres choses qui me bloquent. C'est pour cela que c'est un gros travail et que selon moi c'est mieux de le faire avec quelqu'un.


Mais quoi qu'il en soit c'est bien de savoir qu'elles existent parce que ça permet de se comprendre, de les identifier et de commencer à s'en défaire. Et c'est pour cela que j'en parle aujourd'hui. Car personnellement ça m'a aidé et j'ai pris conscience en décortiquant mes croyances qu'elles me bloquaient d'une certaine façon dans mon épanouissement et c'est pour cela que j'ai eu envie de travailler dessus.


Comme je le disais tout à l'heure, je pense qu'il y a pleins de choses qui peuvent nous bloquer (en dehors des croyances) et si on sent de gros blocages, on peut aussi se faire accompagner. Le tout, c'est déjà de prendre conscience qu'on a des blocages alors même qu'on a envie d'avancer et de savoir ce qui peut nous aider à nous en libérer. Et ensuite, de se diriger vers les personnes ou les techniques qui pourront nous aider à le faire au mieux.


Personnellement, j'ai testé l'EFT (Emotional Freedom Techniques) et ça aussi, ça m'a énormément aidé. Je recommande vraiment lorsqu'on a des blocages d'aller vers des personnes qui peuvent nous aider. Et de s'y intéresser aussi soi-même, de lire, de tester des choses aussi qu'on est en capacité de faire soi-même.


Prends soin de toi,


Anna

Newsletter Anna Grondin

Inscris-toi à la newsletter du Vendredi

Tous les vendredis, je partage avec toi ce qui booste mon niveau de bonheur au quotidien.

© 2020 Anna Grondin