• annagrondin

J'ai fini par m'écouter

Les années qui passent et les expériences que j'ai eues m'ont aidé à m'écouter davantage.


Depuis petite, j’aime les activités créatives. J’adorais dessiner, faire des croquis de mode, reproduire les illustrations de mes livres Disney, écrire etc... j’ai même voulu devenir styliste au collège ! Mais je ne me suis jamais lancée parce que je n’étais pas vraiment sure de moi...


J’ai donc choisi de faire un bac général, Economique et Social. Et au moment de faire mes vœux pour la fac, j’ai choisi un peu par défaut le domaine de la logistique et du transport. A ce moment là j’avais une nouvelle envie, celle de travailler dans les aéroports. A chaque période de ma vie scolaire, une envie différente visiblement. En vrai, j’étais complètement perdue et incapable de savoir ce que je voulais vraiment faire. Aujourd’hui, je le reconnais mais ça a mis du temps.


Sans surprise, je me suis retrouvée à étudier dans une filière qui ne me correspondait pas du tout et dans laquelle je n’étais pas épanouie. Pendant 4 ans (du DUT au master 1), j’ai essayé de me convaincre que c’était la bonne voie... jusqu’au jour ou j’ai décidé de tout arrêter. En alternance depuis deux ans, j’ai mis fin à mon contrat et à mes études.


Complètement perdue, je me suis retrouvée au chômage à devoir une nouvelle fois réfléchir à mon projet professionnel. Au final 2 bilans de compétences à même pas 24 ans. J’ai cherché, essayé à nouveau de me convaincre que tel métier pouvait être fait pour moi, sans rien engager au final.


Et puis il y a eu cette expérience de deux ans au sein d’une association de jeunes dans laquelle j’étais très engagée qui m’a rapproché de ce que je voulais vraiment dans la vie. A savoir faire un métier qui ait du sens pour moi et dans lequel je me sens épanouie. J'ai vécu deux années incroyables. C'est une expérience humaine unique que j'ai eu la chance de vivre, proche des jeunes, de leurs joies et de leurs difficultés. Proche des gens en fait ! Ces deux années ont aussi été l'occasion de me demander qu’est ce que je voulais vraiment. C’est là que j’ai commencé à m’intéresser à l’épanouissement personnel, à lire, à participer à des conférences. Toutes ces découvertes m’ont fait prendre confiance de l’importance d’être aligné avec ses propres désirs et du sens que l’on donne à son travail pour pouvoir s’épanouir. J’ai donc compris que je ferai forcément quelque chose qui sort du schéma classique. Je n’avais pas envie de retourner en entreprise. J’avais envie d’un métier qui fasse parler ma créativité. Et j'avais une idée précise de ce métier. Je voulais créer mon propre job. Créer et décorer a toujours été un plaisir pour moi. C’est donc comme ça qu’est née ma boutique en ligne. Évidemment, dit comme ça, le parcours semble avoir été rapide mais cela a environ trois ans avant que je me lance officiellement.


Moralité de l’histoire car pour moi il y en a toujours une : dans chaque histoire que nous vivons... il faut croire en soi, croire en ses désirs profonds, se faire confiance. Ça peut paraître cliché, un peu bateau... mais c'est vraiment important. Tout ce qui arrive dans nos vies arrive pour une raison bien précise. Et si la vie vous refuse quelque chose a un moment donné c’est peut être parce qu’elle a quelque chose de mieux à vous proposer ensuite.

Newsletter Anna Grondin

Inscris-toi à la newsletter du Vendredi

Tous les Vendredi, je partage avec toi ce qui booste mon niveau de bonheur au quotidien.

© 2020 Anna Grondin