• annagrondin

Comment je gère mon stress

Aujourd’hui, j'ai envie de parler de stress. Le stress nous touche tous, mais pas de la même manière. Etre stressé à un moment donné c'est normal. Cela nous permet de réagir aux situations de la vie. Mais parfois, le stress est plus fréquent voire chronique.


Je suis une stressée de nature. Je l'ai toujours senti mais j'en ai pris davantage conscience en grandissant et en m'intéressant au développement personnel.


Grâce aux livres, j'ai appris à écouter mes pensées et à être plus attentive à mes émotions. Ce qui en soi m'a aidé. Mais cela m'a rendu si attentive que j'ai parfois plus de mal à le vivre avec qu'avant. Voilà comment je fais lorsque je me sens trop stressée.


J'observe comment je me sens


J'ai compris qu'il ne fallait pas chercher à combattre ce stress mais à l'accueillir. J'essaie d'observer comment je me sens lorsque je suis stressée, dans quel état je suis, comment mon corps réagit et comment mon mental se comporte. Je n'émets pas de jugement, j'observe simplement.


Je respire


La méditation a beaucoup de bienfaits. C'est une discipline que j'ai déjà pratiqué mais que j'ai encore du mal à pratiquer régulièrement. Alors j'essaie au maximum de respirer lorsque je me sens stressée. Quand on est stressé on se sent oppressé. Réaliser des respirations lentes et profondes aident à calmer le stress.


J'écris


Ce qui me fait du bien c'est de vider mon cerveau. Alors j'écris. J'écris ce qui me stresse, et tout ce qui me passe par la tête. Des études ont montré qu'écrire a des vertus thérapeutiques et a un impact positif sur la réduction du stress.


En écrivant, je prends davantage conscience de mes pensées. Parfois je me rends compte que la situation n'est pas si grave, qu'il y a peut être une solution. Parfois ça ne me fait pas forcément du bien sur le coup, mais je sais que cela peut aider à se sentir mieux sur le long terme.


Je bouge et je m'ouvre


J'ai aussi compris qu'il était important de ne pas se renfermer sur soi-même. Se renfermer ne fait qu'empirer l'état dans lequel on se trouve parce qu'on n'arrête pas de ruminer. On n'a plus le recul suffisant pour faire face à la situation puisqu'on est dans notre bulle. On se répète les mêmes choses sans arrêt. On se fait des films. Cela nous empêche de chercher des solutions et de réagir au mieux à la situation. Alors après avoir pris quelques bonne respirations, et avoir exprimé sur papier tout ce que je ressens, je me bouge. Je fais en sorte de ne pas éviter la situation mais d'y faire face. Du coup, je parle et je cherche des solutions. Je ne reste pas enfermée dans mon problème mais j'agis. La solution la plus facile serait d'éviter ce qui nous stresse ou de se précipiter pour régler la situation mais c'est souvent une mauvaise idée.


J'apprends à l'accepter


Je commence aussi à l'accepter davantage. Le stress est presque tabou. Peur d'en parler, peur de se sentir ridicule, peur de paraître faible, peur du "Pourquoi tu es stressée, il n'y a rien dans ta vie qui devrait te stresser?".

On est comme on est... Chacun est comme il est mais il existe des solutions pour apaiser notre stress dont je ne parle ici d'ailleurs.

Newsletter Anna Grondin

Inscris-toi à la newsletter du Vendredi

Tous les Vendredi, je partage avec toi ce qui booste mon niveau de bonheur au quotidien.

© 2020 Anna Grondin