• annagrondin

Ce qu'il faut vraiment pour être heureux (selon la science du bonheur)

Mon rapport au bonheur


Aujourd’hui, j’ai envie de parler du bonheur. Tout d'abord parce que je pense que c'est quelque chose auquel nous aspirons tous. Nous cherchons tous à être heureux dans notre vie et à être plus épanoui. Je pense que c'est un besoin chez l'être humain que nous cherchons à combler tout au long de notre vie. La deuxième raison qui m'a poussée à écrire sur le bonheur, c'est que j'ai eu à un moment donné de ma vie le sentiment que je n'étais pas épanouie. A cette période là, j'étais en Master et apprentie mais je n'étais pas heureuse au niveau professionnel. Je faisais quelque chose que je n'aimais pas. J'étais dans une filière qui ne me plaisait pas. Ce que je faisais au sein de mon entreprise ne me correspondait pas, même si ça avec du recul, je sais que cela m'a apporté beaucoup de choses. Cela m'a aussi aidé à grandir.


Autour de moi, on me demandait souvent si ce que je faisais était intéressant et me plaisait. Je répondais "oui" par fierté. Mais au fond de moi, je savais que pas du tout. Il y a notamment un moment difficile qui m'a conduit à tout arrêter, à rompre mon contrat de travail mais aussi à mettre fin à mes études. Je te renvoie d'ailleurs à l'épisode du podcast ou l'article de blog où je parlais de l'importance de s'écouter pour s'épanouir. J'y parle un peu plus de mon expérience. Le fait de pas être épanouie m'a conduit à lire des livres de développement personnel. C'est en discutant autour de moi que je me suis rendue compte que c'était possible d'être épanoui dans la vie et dans ce qu'on fait. Et j'étais contente parce que j'ai trouvé pleins de réponses dans les bouquins que je lisais. J'ai lu beaucoup de livres, regardé des documentaires, suivi des conférences dans des salons de bien-être et de développement personnel, etc.. Ça a été la première étape du chemin parce que j'ai découvert qu'on pouvait voir la vie différemment et que les actions qu'on mène dans notre quotidien ont un impact sur notre état d'esprit et sur notre bonheur. Ensuite, est arrivé le moment où j'ai voulu prendre du recul par rapport à ce que je lisais. Je me suis demandée par moment si le développement personnel fonctionnait systématiquement ou pas car j'ai entendu aussi des critiques à ce sujet. Certains disent que le développement personnel est une tendance, que ce sont souvent des promesses mais qu'il n'y a pas toujours des résultats. Et ça, ça m'a permis de prendre du recul et de faire en sorte de pas prendre tout ce que je lisais comme une vérité absolue. J'ai commencé à faire des recherches sur ce que la science disait du développement personnel, de l'épanouissement personnel. Et c'est là que j'ai découvert la psychologie positive.

Le bonheur est étudié par les scientifiques

La psychologie positive est une branche de la psychologie qui étudie le bonheur. Et là je me suis dit : "Voilà, c'est ça dont tu avais besoin". J'avais besoin de preuves de ce qui marchait dans le développement personnel. J'avais besoin de savoir ce qu'en disait les scientifiques, quels étaient les résultats des études. Et c'est ça la psychologie positive. C'est une science qui étudie ce qui rend les gens heureux. Les résultats des études réalisés sur les individus permettent de savoir quelles expériences contribuent au bonheur et à l'épanouissement. Je trouve ça passionnant ! Tellement passionnant que j'ai commencé à m'y former l'année dernière et j'ai adoré. J'ai suivi une formation à distance avec le centre de formation Zenpro qui est d'ailleurs un super centre de formation qui forme notamment des professionnels de l'accompagnement. Les deux intervenantes étaient pour l'une psychologue et pour l'autre coach en images en autres. J'ai appris pleins de choses sur le bonheur, appliqué à l'individu, aux groupes de personnes, à l'école, au travail, à la santé et dans le milieu sportif. C'était génial.


Aujourd'hui je continue de me former à cette science pour développer mes connaissances personnelles et surtout pouvoir partager toujours plus avec vous et vous permettre de l'appliquer dans votre quotidien . Parce qu'être heureux dans la vie c'est essentiel. C'est ce qui nous booste, c'est ce qui nous motive, c'est ce qui fait que la vie est agréable, qu'on prend du plaisir, etc. Aujourd'hui, je sais que ce que j'ai appris a énormément joué sur mon état d'esprit. Je suis beaucoup plus positive et plus épanouie. La psychologie positive m'a montré que "oui, on peut être heureux". Ce n'est pas réservé qu'à certaines personnes, à ceux qui semblent avoir une vie parfaite ou autre. On peut être heureux avec ce qu'on a. Evidemment, certaines conditions sont nécessaires, certains de nos besoins doivent être comblés. Mais c'est possible de mener des actions pour augmenter son niveau de bonheur. Bien sûr, on peut aussi être heureux et avoir des moments difficiles. Etre heureux ce n'est pas avoir une vie parfaite, ne vivre que des moments agréables, c'est simplement se sentir bien dans sa vie.


Ce que je veux partager au travers de cet article

Le but de cet article n'est pas de faire un cours sur la psychologie positive et de tout dire ici car ce serait trop long mais d'avoir une idée de ce que dit la science à propos du bonheur et des manières de l'atteindre. Il y a ce que nous pensons être des sources de bonheur dans la vie mais qui ne le sont pas forcément selon la science et inversement. Et c'est intéressant de le savoir pour l'appliquer à soi. Avant de continuer (cet article est long, j'espère que vous êtes toujours là ^^), je veux juste préciser qu'en psychologie positive, il y a une distinction qui est faite entre le bonheur et le bien-être. Sachez que le bien-être vient compléter l'état de bonheur. Lorsqu'on atteint le bien-être on atteint en quelque sorte un épanouissement profond. Cela signifie qu'il y a des choses qui nous permettent d'être heureux et il y a des expériences qui nous permettent d'être vraiment dans un état de bien-être et d'être complètement épanoui. Je ne rentrerai pas dans le détail des théories, mais j'aimerai axer la suite de cet article sur le bonheur. Et si vous voulez en savoir plus sur le bien-être, je pourrai faire un autre article dessus.

Ce qu'il faut pour être heureux selon la science

Notre niveau de bonheur est déterminé à 50% par nos gênes ce qui veut dire que si nous faisons partie d'une famille où les gens ne sont globalement pas très heureux, nous avons 50% de chance de ne pas l'être. Dit comme ça, cela a l'air un peu dramatique et on a envie de se dire que ce n'est pas la peine d'aller plus loin et de chercher à être heureux.


Cela dépend de quel point de vue on se place. Si on est optimiste, on aura tendance à se dire "ah ben ça nous laisse quand même 50% de chance d'être heureux". Si on est plus pessimiste, on aura une vision un peu plus alarmiste. Moi j'ai plutôt envie de me placer du côté optimiste. Et quand j'ai découvert cette étude pour la première fois, je me suis dit "ouuuf". Ça nous laisse quand même une bonne part de responsabilité pour agir. Notre niveau de bonheur est déterminé à 40% par les actions volontaires que nous menons dans notre quotidien pour être heureux. J'en parlerai dans la suite de l'article. Et enfin les 10% restants sont liées aux circonstances extérieures, c-à-d ces circonstances qui ne dépendent pas de nous, sur lesquelles nous n'avons pas vraiment les moyens d'agir entre guillemets, comme par exemple la météo... Voici ce que nous pouvons faire/renforcer dans notre quotidien pour augmenter notre niveau de bonheur : Ressentir du plaisir et avoir une vie agréable :


Faire des choses que l'on aime, varier les plaisirs, découvrir de nouvelles choses : tout cela permet d'apporter de la nouveauté à notre quotidien et contribue à nous rendre plus heureux. Faire des choses dont nous n'avons pas l'habitude et y prendre plaisir compte beaucoup dans notre épanouissement. Cela permet d'avoir un regard différent sur notre vie.

Expérimenter le flow :

Le bonheur est encore plus grand quand on fait quelque chose dans lequel on ressent du plaisir et que cela nous permet de développer des compétences, de nous améliorer. C'est ce qu'on appelle le flow en psychologie. C'est ce qu'on ressent quand on est à fond dans une activité et qu'on ne voit plus le temps passer tellement on a apprécié ce moment. Ça, ça rend carrément plus heureux. Et c'est important de le vivre au niveau professionnel. Quand on aime ce qu'on fait et qu'on ne voit pas les journées passées au travail, c'est surement qu'on fait quelque chose d'épanouissant pour nous.


Trouver du sens à ce qu'on fait dans la vie : La question du sens là est importante aussi. Trouver du sens à ce qu'on fait est déterminant aussi. Souvent on entend que des gens ont passé un certain temps à tel poste, à faire tel métier, et du jour au lendemain décident de choisir un métier complètement différent parce qu'ils y trouvent beaucoup plus de sens. A un moment donné, ces personnes ont besoin de trouver un sens à ce qu'ils font pour se sentir plus heureux. Ils veulent aider les autres, apporter quelque chose au monde, quelque chose qui ait du sens.


Connaître ses qualités personnelles : Le fait de bien connaitre nos points forts autrement dit nos qualités pour réussir à mieux les exploiter peut nous aider à être plus heureux. Ses points forts dont je parle sont en fait les forces de caractères en psychologie positive. C'est une classification qui a été établie par les fondateurs de la psychologie positive dans laquelle on retrouve 24 qualités personnelles universelles. Vous pouvez retrouver la liste des qualités sur internet et même faire le test pour connaitre vos principales forces de caractères sur le site https://www.viacharacter.org/survey/account/register. Il existe une version en français sur le site pour le test. J'espère en tout cas que cet article vous aura appris quelque chose. Il y a tant de choses à dire. Un article ne suffit pas, et j'ai encore pleins de choses à découvrir et à comprendre sur ce sujet pour pouvoir vous l'expliquer ! Mais si vous voulez en savoir plus, n'hésitez pas à me le faire savoir en me laissant un petit commentaire ici ou un message sur Instagram.

Newsletter Anna Grondin

Inscris-toi à la newsletter du Vendredi

Tous les Vendredi, je partage avec toi ce qui booste mon niveau de bonheur au quotidien.

© 2020 Anna Grondin